Structure primaire répétitive : Inclusion

Certains types de bâtiments anciens, construits pour un usage bien défini, sont aujourd’hui récupérés, pour un autre usage. Ces constructions offrent des utilisations au-delà des fonctions pour lesquelles ils ont été conçus, grâce à leurs espaces exceptionnels et « originales » et leurs systèmes distributifs et constructifs.

Une arche de pont est parmi les constructions les plus spectaculaires. Cet endroit est idéal pour relever le défi d’abriter des espaces d’activités tels que : commerces, loisirs, habitations…

La notion d’inclusion se réfère à une perception de l’espace comme un emboîtement d’intérieurs capables de se densifier et d’accueillir des lieux plus intérieurs encore. Selon l’architecte Dominique Spinetta une forme qui peut en loger une autre, possède elle même des qualités d’intériorité, une cohérence et une intégrité qui résistent à tout encombrement.

 

Voici le travail de Cristina, étudiante en 3ème année d’architecture d’intérieur.

 

 

https://www.archdaily.com/435068/modules-and-systems-architecture-for-social-inclusion-a-lecture-by-giancarlo-mazzanti